Cala Brandinchi
Carnets de voyages

Mon road trip en Sardaigne – 1ère partie: avant le départ

Si vous hésitez encore à aller en Sardaigne, je vous le dis dès maintenant allez-y vous ne le regretterez pas. Pourquoi ? D’abord, parce que la Sardaigne ce sont les Caraïbes en Europe, c’est à dire des plages époustouflantes à portée de main sans plusieurs heures de vol. Ensuite, pour le dépaysement et la nature, ce ne sont pas des cotes bétonnées comme c’est souvent le cas en Europe. Enfin, pour la sympathie et la spontanéité des italiens.

 Quand j’ai opté pour des vacances balnéaires en Sardaigne, j’ai fait beaucoup de recherches afin de choisir quelles parties de l’île visiter, en prenant en compte que notre petit garçon a trois ans et demie donc les longues randonnées montagneuses pour accéder aux plages devaient être bannies malheureusement du programme. J’ai finalement opté pour une partie du séjour dans le nord de l’île dans l’archipel de la Maddalena et une autre dans le Golfe d’Orosei. Le choix s’est fait sur la base des belles plages des deux régions et de leur côté un peu sauvage et préservé.
La Pelosa
La Pelosa – Stintino

La Sardaigne étant surpeuplée en été, nous avons préféré y aller en septembre et ne l’avons pas regretté ; le climat était parfait, il faisait encore assez chaud pour se baigner mais sans la chaleur étouffante du mois d’août qui avoisine et dépasse parfois les 35°. Les plages étaient moyennement fréquentées ce qui les rendaient agréables, plusieurs voyageurs se plaignaient du fait qu’au mois d’août, il y avait un vrai problème de stationnement puisque les parkings étaient bondés, et que parfois on ne trouve pas où mettre sa serviette de plage tellement il y a de monde.

Donc le meilleur moment pour y aller c’est soit fin mai – début juin ou septembre, les prix aussi sont nettement plus intéressants à cette époque de l’année que ce soit pour les vols, l’hébergement ou même les parkings !

Pour bien découvrir la Sardaigne, la meilleure chose à faire est de louer une voiture et de partir à l’aventure, à la découverte de l’île et de ses belles plages.

Nous avons atterri à l’aéroport d’Olbia où nous avons loué une voiture pour 11 jours pour la modique somme de 280 euros, rehausseur pour notre enfant inclus, ladite voiture était une Renault Clio toute neuve. Nous avons été très satisfaits du rapport qualité prix.

Spiaggia del Cavalieri
Spiaggia del Cavalieri

Cependant, si vous voyagez avec un enfant en bas âge, privilégiez un siège auto adapté à son âge au lieu du rehausseur. Avec les distances, les enfants ont tendance à s’endormir en voiture et le rehausseur n’est pas de tout confort pour une bonne sieste, leurs petites têtes se ballotant dans tous les sens.

Si vous prenez une voiture à l’aéroport, prévoyez une longue file d’attente pour récupérer votre véhicule de location parce qu’en Sardaigne presque tout le monde loue une voiture.

Pour l’hébergement nous avons opté pour un appartement Airbnb à la Maddalena (4 nuits à 260 euros) et un hôtel 4* à Orosei (6 nuits à 696 euros avec petit déjeuner).

Autant nous avons été conquis par notre hôtesse, autant nous avons été déçus par l’hôtel. Je vous dirais tout simplement qu’en Sardaigne les plages sont tellement belles que c’est un sacrilège d’aller nager dans une piscine d’hôtel, pensez plus à prendre un hébergement pour dormir et allez à la découverte de l’île.

Je pense avoir fait le tour des choses à savoir avant le départ, si vous avez des questions n’hésitez pas à m’en poser en commentaires. Je vous invite à lire la suite pour le récit complet du voyage.

L'auteur: Lamiae

Je suis une passionnée de mots, de voyages et de photographie. Ce mélange a donné naissance à ce blog. Je vous invite à partager avec moi mes passions et d'aller ensemble à la découverte de ce beau et vaste monde pour une petite dose d'émerveillement.
Laisser un Commentaire