Gondoles sur la lagune
Carnets de voyages

Venise, à la découverte de la Sérénissime

Ah Venise, la belle Venise ! Cette ville nous a été chantée, contée, racontée… elle a été élevée au rang de mythe, de rêve, celui de l’amour et de tous les amoureux, l’endroit où nous rêvons d’aller à deux avant même de rencontrer notre moitié. Je sais que pour certains, tout cela fait très cliché, mais ne vous en déplaise, Venise est bien la cité de l’amour par excellence ! Ses ponts sans fin, ses canaux, ses belles demeures d’un autre temps, ses gondoles et ses vaporettos, l’accent italien chantant… tout cela confère à la ville cette aura romanesque qui fait rêver tous les romantiques.

Le grand canal
Le grand canal

Que vous y alliez pour fêter l’amour ou pas, Venise demeure une belle destination, une ville qu’il faut absolument voir dans la belle Italie. D’abord, ne serait-ce que pour vivre l’expérience d’une ville sans voitures, où tout le monde circule à pied ou en vaporetto, c’est une sensation à la fois spéciale et des plus apaisantes. Ensuite, Venise est une ode à l’art et à la beauté, où plusieurs artistes prestigieux ont laissé leur empreinte qu’ils soient des enfants de la ville comme le compositeur Vivaldi ou le peintre Le Titien, ou des résidents de passage qui ont succombé au charme de la belle Sérénissime. Venise est aussi une ville au passé chargé d’histoire, elle fut non seulement une cité au rôle majeur mais à elle seule une puissante et prospère république gouvernée par les doges. Cette richesse transcende ses murs, et se voit dans les beaux palais et demeures historiques que l’on trouve partout en ville, où le gothique côtoie le baroque, comme la belle Ca’ d’Oro ou encore Ca’ Pesaro.

Gondole à Venise
Gondole à Venise

Prenez tous ses ingrédients et ajoutez-y une once de charme italien et de dolce Vita, saupoudrez le tout d’une bonne cuisine qui éveillera vos sens et régalera vos papilles, vous y êtes ? Bienvenue donc à la merveilleuse Venise que l’on surnomme la Serenissima (la Sérénissime), non messieurs dames, les livres n’ont pas menti, le 7ème art non plus, cette ville n’a pas volé sa réputation, c’est bel et bien une enchanteresse.

Je vous parlerais volontiers dans mon article des incontournables à faire lors d’une visite à la belle vénitienne, mais laissez-moi vous dire que ce qui fait le charme de la ville se goûte et se savoure à petites doses. Ne l’abordez pas frénétiquement, vous passerez à côté de l’essentiel, prenez votre temps. Appréciez son charme en vous baladant sur ses ponts, en vous perdant dans ses ruelles enchevêtrées dont les noms se ressemblent, en sirotant un verre dans l’un de ses cafés, en vous attablant à l’un de ses restaurants pour déguster un bon tiramisu, en écoutant le clapotis de l’eau des canaux ou les sérénades des gondoliers, et pourquoi ne pas faire une balade en gondole tant que vous y êtes ? Bref, ne courrez pas, n’essayez pas de tout faire, de tout voir, surtout si vous ne restez pas longtemps, essayez plutôt de savourer votre séjour dans cette ville si spéciale.

Je vous dévoile à présent ce qui, à mes yeux, représente les indispensables à ne pas rater à Venise.

1- La Place San Marco

Place San Marco
Place San Marco

Le centre de la ville, sa place centrale, celle qui fait sa célébrité dans le monde entier.

Cette grande place se trouve au bord du grand canal, elle fut le point de débarquement des navires autrefois qui arrivaient dans la république de Venise. Ils étaient alors accueillis par deux colonnes, l’une d’elles surmontée par le lion ailé symbole protecteur de la ville et l’autre par Saint Théodore terrassant un crocodile. Les deux colonnes se dressent toujours à cette place défiant le temps et les intempéries.

Vue sur la place Saint Marc et les colonnes
Vue sur la place Saint Marc et les colonnes

La place Saint Marc abrite la somptueuse basilique du même nom, de même que son Campanile, le palais des Doges ou encore la tour de l’horloge, autant de monuments célèbres de la ville. Elle est tout aussi connue pour son architecture faite de remparts qui la constituent et ses multiples terrasses de cafés avec orchestre dont l’incontournable et intemporel Caffé Florian. Un arrêt s’impose, pour prendre un café dans le coin et écouter les orchestres se relayer pour enchanter vos oreilles.

La place San Marco est souvent submergée d’eau pendant la saison des pluies, et l’on y observe le phénomène vénitien de la montée des eaux ou l’acqua alta, il faut alors chausser de bonnes bottes pour s’y promener.

2- La basilique San Marco

Basilique Saint Marc
Basilique Saint Marc

Cette belle basilique qui porte le nom du saint patron protecteur de la ville est un fulgurant mélange d’art oriental et occidental. Elle est richement décorée de l’intérieur, l’or y scintille de toutes parts.

Ne manquez surtout pas sa belle terrasse où se dressent 4 magnifiques chevaux de bronze, de là vous pouvez admirer de haut aussi bien la place Saint Marc que l’entrée de la ville par le grand canal. C’est un endroit parfait pour prendre quelques photos mémorables.

Pour une vue encore plus plongeante sur ce côté de la ville, je vous conseillerai de monter en haut du Campanile, ne vous affolez pas, il comprend un ascenseur 😉

3- Les ponts, en particulier le Rialto

Venise compte environ 435 ponts dont 4 enjambent le grand Canal. Qu’ils soient petits ou grands, ils séduisent les visiteurs. Certains sont célébrissimes comme le pont du Rialto et d’autres méconnus mais non moins dénués de charme, bien au contraire.

Les canaux et les ponts sont le cachet de Venise, sa signature, ce qui lui donne ce charme si particulier, que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Que vous passiez au-dessus ou en dessous, vous en emprunterez un nombre incalculable pendant votre séjour.

Mais laissez-moi vous parler un peu du Rialto, ce célèbre pont se trouve dans ce qui a toujours été la zone marchande de la ville, les navires arrivaient jusqu’ici autrefois pour apporter leur marchandise. Le pont initial était fait en bois, mais il fut ravagé de nombreuses fois par les incendies. Il fut donc reconstruit en pierre en 1588.

Le pont étant victime de sa renommée, il est souvent bondé de monde, préférez la nuit pour le traverser tranquillement.

4- La gondole et gondoliers

Balade en gondole
Balade en gondole

Les gondoles ont toujours fait partie de l’histoire de la cité des doges, ils représentaient un moyen de transport personnel. Les riches vénitiens rivalisant dans la décoration de leurs gondoles, un décret émis en 1562 obligea tout le monde à adopter la couleur noire pour mettre fin à ces fantaisies.

Les gondoles servent aujourd’hui uniquement à l’usage des touristes. Le métier de gondolier est désormais le résultat d’un concours, d’une formation et d’un examen, il n’est plus comme autrefois un savoir transmis de père en fils.

Une balade en gondole est une belle expérience à vivre à Venise, un souvenir à chérir à deux. On y embarque, et on se laisse bercer par le clapotis de l’eau et la voix du gondolier qui explique un peu l’histoire de la ville, on admire ces bâtiments majestueux qui nous entourent et on se laisse envahir par ce sentiment de paix qui a donné à la ville son surnom de sérénissime. Certains gondoliers, moyennant un plus, sont accompagnés d’un musicien et poussent la sérénade.

Un petit conseil tout de même, le tour en gondole coûte assez cher. Vérifiez le tarif en vigueur sur un site officiel avant de vous y rendre. Et puis, comme le prix est par gondole, vous pouvez le faire avec d’autres personnes et partager, cela vous coûtera moins cher.

À l’heure où j’écris cet article, le tarif actuel est de 80 euros par gondole pour un tour de 30 à 40 min. Le prix peut augmenter la nuit. Ce prix n’a pas changé depuis mon voyage en 2011, il n’est donc pas facilement variable.

5- Le palais des doges

Le doge est le nom qui fut attribué à la personne qui gouvernait la république de Venise, d’où l’appellation de la ville « la cité des doges ».

La ville fut gouvernée par des doges de l’an 697 à 1797, date à laquelle le dernier doge de Venise abdiqua devant les troupes françaises de Napoléon Bonaparte.

Durant le règne des doges, le palais des doges ou palais ducal était non seulement le lieu de vie du doge mais le siège où étaient centralisés tous les pouvoirs. Il abritait plusieurs salles avec plusieurs fonctionnaires et hauts conseillers mais aussi des prisons. Ces bâtiments sont un chef d’œuvre architectural mêlant style gothique, byzantin et baroque, le tout avec un grand art vénitien. Les salles sont ornées d’œuvres majeures de grands artistes, en fresques comme en toiles.

Le palais est relié à ses anciennes prisons par un pont petit mais célèbre, le Pont des Soupirs. Ce pont légendaire n’évoque pas les soupirs des amoureux comme on pourrait le croire, mais celui des prisonniers qui soupiraient en comptant leurs dernières heures de liberté.

Une visite au palais des doges s’impose, pour comprendre l’histoire de la ville et admirer la richesse de la république de Venise.

6- Le Grand Canal de Venise

Le Grand Canal et son activité fluviale
Le Grand Canal et son activité fluviale

La grande artère de Venise, son grand boulevard, et quel boulevard ! Autrefois, toutes les riches familles vénitiennes se devaient de construire un palais donnant sur le grand canal. Aujourd’hui, beaucoup de ces beaux édifices s’y trouvent encore, ils sont ouverts aux visites, certains d’entre eux étant devenus des musées.

Il existe une vraie activité fluviale sur le grand canal, vaporettos, gondoles, bateaux-taxi y circulent à longueur de journée.

On ne peut visiter Venise sans la regarder depuis le grand canal. Pour cela, empruntez le vaporetto n°1 ou 2, ce qui vous permettra de traverser la ville et de l’admirer depuis ses eaux.

7- Le quartier de Dorsoduro

La Giudecca
La Giudecca

Cette partie de la ville qui jouxte le grand canal, et se dresse face à l’île de la Giudecca constitue le quartier chic de Venise, elle compte nombre de palais et demeures prestigieuses.

Galleria dell'accademia
Galleria dell’accademia

Elle se prête volontiers aux belles balades amoureuses, vous y trouverez également des restaurants de qualité.

C’est dans ce quartier également que se trouve le grand musée d’art de Venise, la Galleria dell’accademia. C’est ici qu’il faudra se rendre si vous souhaitez admirer les toiles des grands peintres vénitiens.

Le Dorsoduro abrite ce qu’on appelle les Zattere, les quais. C’est l’endroit idéal pour se prélasser, faire une jolie bronzette ou tout simplement regarder le soleil jeter ses dernières lueurs sur la Giudecca.

La nuit, c’est le quartier idéal pour la vie nocturne avec ses nombreux bars et restaurants où se pressent tous les jeunes.

8- Une excursion à Murano, Burano et Torcello

On ne peut visiter Venise sans se rendre au moins dans l’une de ces 3 îles, chacune d’elles possède un charme particulier.

Murano est la spécialiste des souffleries de verre, vous pouvez y admirer des artisans à l’œuvre et ramener un souvenir de cet art vénitien.

Burano est un joli village de pêcheurs qui s’est fait connaître dans le monde entier avec ses maisons colorées. C’est un endroit très photogénique à photographier 🙂 Il est également connu pour sa fabrication d’une très belle dentelle.

Torcello respire la quiétude, elle est très peu habitée et compte principalement quelques monuments comme la cathédrale Santa Maria Assunta qui date du VIIe siècle. Elle se prête plus à de jolies balades bucoliques.

Venise regorge de monuments, de palais, de musées, de théâtres comme celui de La Fenice… Je ne pourrai pas tous les citer, je vous laisserai chercher au gré de vos envies. Ce que je peux vous dire, c’est de ne pas passer à côté d’une balade nocturne, quand la ville se drape de son manteau sombre et des lueurs des réverbères, quand elle revêt cette aura de mystère entourée de somptueux palais d’un autre temps, et que le brouhaha de la journée s’estompe au profit de murmures nocturnes, vous pouvez alors vivre un autre genre de magie Vénitienne.

Autre aspect de la ville, la cuisine italienne, la ville est connue pour les spaghettis à l’encre de seiche, c’est la grande spécialité de Venise, je vous invite à y goûter. Et puis, il y a les profiteroles, les bons gelatto, tiramisu, des crêpes dont vous me direz des nouvelles… Mais faîtes attention aux multiples attrape-touristes qui infestent la ville, et servent du surgelé, cherchez plutôt de bonnes petites trattorias.

Venise peut aussi se goûter le temps de son carnaval annuel, si vous souhaitez vivre l’expérience de la voir parée de costumes et de masques d’un autre temps.

Coucher de soleil sur le Grand Canal
Coucher de soleil sur le Grand Canal

Notre balade vénitienne s’achève ici, j’espère vous avoir donné une bonne idée de ses incontournables. La cité des doges se visite au moins une fois dans la vie, c’est une séductrice, une enchanteresse, mais c’est surtout une ville qui tient toutes ses promesses. Venise a fait partie de mon voyage de noces, ce fût un rêve éveillé qui avait le goût unique des rêves de jeunesse que l’on réalise. Se balader sur ses ponts, déambuler dans ses ruelles ou traverser ses canaux constituent au fil du temps un souvenir que je qualifierai d’un seul mot « magique ».

Je vous invite à lire mes carnets de voyage pour d’autres destinations dans la belle Italie, qu’on ne se lasse jamais de découvrir et redécouvrir.

L'auteur: Lamiae

Je suis une passionnée de mots, de voyages et de photographie. Ce mélange a donné naissance à ce blog. Je vous invite à partager avec moi mes passions et d'aller ensemble à la découverte de ce beau et vaste monde pour une petite dose d'émerveillement.
Laisser un Commentaire