Grafton Street
Carnets de voyages

Que faire à Dublin en 3 jours

Avant de la visiter, Dublin était pour moi synonyme de sa merveilleuse bibliothèque de Trinity College, ses célèbres concerts de rue et sa Guinness. En m’y rendant, j’ai découvert que la capitale Irlandaise était bien plus que cela. Dublin est d’abord une capitale littéraire qui a vu naître et défiler de grands noms de la littérature à l’instar de James Joyce, et puis c’est une ville au long passé historique et mouvementé. C’est aussi, une capitale à taille humaine, chaleureuse et conviviale où il fait certainement bon vivre. Ses maisons colorées et ses jolis quartiers ne manqueront pas de vous enchanter. Allez, je vous emmène y faire un tour à travers ses incontournables, et comme disent ces bons vieux irlandais Fáilte (bienvenue) !

1- Trinity College

Trinity College est d’abord une prestigieuse université qui trouve ses racines dans l’histoire, elle fut fondée en 1592 par la reine Élisabeth Ière, ce qui en fait la plus ancienne université en Irlande. Elle fut destinée durant des années exclusivement à des hommes protestants et anglophones. Les catholiques ne commencèrent à la fréquenter que bien plus tard et la gent féminine qu’à partir de 1904.

Aujourd’hui c’est une université à la renommée mondiale, connue et reconnue pour l’excellence de son enseignement dans plusieurs domaines. Elle a vu défiler sur ses bancs des noms qui sont entrés dans la postérité à l’instar d’Oscar Wilde, Samuel Beckett (prix Nobel de littérature), Ernest Walton (Prix Nobel de physique) et bien d’autres.

Bibliothèque de Trinity College
Bibliothèque de Trinity College

Mais Trinity College est surtout connue pour sa magnifique bibliothèque qui a des allures qui ne sont pas sans rappeler celles de Poudlard. C’est l’une des plus belles bibliothèques au monde que ce soit par son architecture ou par les magnifiques ouvrages qu’elle abrite sur ses étagères. Elle compte parmi ses trésors, une œuvre maîtresse Le livre de Kells (Book of Kells), un superbe manuscrit religieux considéré comme l’un des plus grands chefs d’œuvre de l’art religieux médiéval.

Déambuler dans la bibliothèque de Trinity College fut pour moi un grand moment d’émotion, qui a la saveur unique des rêves que l’on réalise, j’ai toujours voulu caresser des yeux ses milliers de livres qui ont traversé l’histoire et admirer cette si belle bibliothèque.

Et puis l’enceinte de l’université ne manque pas de charme, elle m’a donné une furieuse envie de retourner quelques années en arrière et de m’asseoir sur les bancs de ses classes, flâner dans son campus, me prélasser dans son jardin et retrouver l’atmosphère bon enfant estudiantine.

Que vous soyez des amoureux de livres comme moi ou non, Trinity College est une visite incontournable lors d’un séjour à Dublin, prenez-en note.

Trinity College
Trinity College

2- Temple bar

Que serait Dublin sans son Temple Bar ? C’est le quartier historique, coloré, exubérant, fleuri et c’est là où les bières irlandaises coulent à flots ininterrompus dans les divers pubs où la musique est légion.

Ici, vous êtes obligés de vous arrêter, pour apprécier l’ambiance, admirer les bâtiments, et prendre des photos, vu que le quartier est très photogénique.

Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à pousser les portes d’un pub pour vous faire une idée de l’ambiance conviviale des pubs irlandais et de la musique celtique. Sachez que les pubs accueillent les enfants jusqu’à 21h.

Le Pub Temple Bar dont le nom est le même que celui du quartier est une institution, où tout le monde afflue de toutes parts vu sa notoriété. Sachez cependant que le prix des consommations y est plus élevé qu’ailleurs, célébrité oblige 😉

3- Ha’penny bridge

Ce joli pont piéton qui enjambe la Liffey (le fleuve qui traverse la ville) est une belle curiosité dublinoise. Il relie le quartier pittoresque du Temple Bar à celui plus moderne d’O’Connell Street.

Ha'penny Bridge
Ha’penny Bridge

Construit en 1816, il tire son nom de la taxe qui était imposée à ceux qui le traversaient jadis et qui était de l’ordre d’un demi penny (half penny).

Aujourd’hui c’est un joli pont à l’architecture un peu spéciale, où il fait bon s’arrêter pour admirer la ville surtout au coucher du soleil, et écouter la musique de certains artistes bohèmes qui s’y installent pour amuser les badauds.

Ha'penny bridge
Ha’penny bridge

4- Grafton Street

Le cœur de Dublin, à la fois élégant et bouillonnant de vie. C’est une belle rue commerçante très chic qui rappelle par endroits Main Street de Disney avec son élégante architecture.

Grafton Street
Grafton Street
Grafton Street
Grafton Street

Plusieurs enseignes prestigieuses y ont élu domicile. Mais ce qui fait la célébrité de Grafton Street sont ses musiciens. C’est là que plusieurs jeunes talents en herbe viennent tester leur musique ou autre art auprès des passants, et certains d’entre eux sont devenus vraiment célèbres comme Rodrigo et Gabriela. Donc plus qu’une rue, Grafton Street est un lieu d’art et de culture.

La rue abrite également une célèbre curiosité dublinoise, la fameuse statue de Molly Malone en hommage au personnage populaire irlandais.

Statue de Molly Malone
Statue de Molly Malone

5- St Stephen’s Green

Non loin de Grafton Street, au cœur même de la ville se trouve le parc victorien de St Stephen’s Green, qui compte non moins de 9 hectares de verdure.

St Stephen's Green
St Stephen’s Green

Idéal pour une promenade ou pour une pause après une virée shopping au centre commercial qui porte le même nom ou dans les magasins de Grafton Street. C’est ici que les dublinois viennent respirer un bol d’air frais et décompresser au beau milieu de la ville.

Les enfants y trouveront leur bonheur, entre jeux, fleurs, lac avec son lot de cygnes et de canards. Le parc abrite énormément d’oiseaux qui n’hésiteront pas à vous approcher sans être le moins du monde effarouchés. Si vous êtes avec des enfants, prévoyez donc de quoi les nourrir. Moi, mon fils adore ça 🙂

St Stephen's Green
St Stephen’s Green

6- Prison Kilmainham

Kilmainham Gaol est une ancienne prison qui fut construite en 1796, elle est connue pour ses conditions carcérales très austères et pour avoir abrité plusieurs détenus politiques qui se sont insurgés et battus pour l’indépendance de l’Irlande.

La prison est devenue depuis un musée qui permet de découvrir un pan de l’histoire dublinoise et irlandaise, une histoire sanglante et difficile qui rappelle le prix des luttes des peuples pour leur souveraineté.

La visite des lieux se fait uniquement sous forme de visites guidées en anglais.

 

Dublinia
Dublinia

7- Guinness Storehouse

Qui dit Irlande dit bière, et forcément sa fameuse Guinness. Un tour dans la célèbre brasserie s’impose si vous êtes amateur de bière ou tout simplement curieux.

Pour promouvoir leur marque, Guinness ont vu grand et non pas lésiné sur les moyens, c’est un musée sur 7 étages qui vous attend avec des machines grandeurs nature pour vous expliquer le procédé de fabrication de la fameuse bière. L’histoire également y est contée de manière ludique avec forces vidéos et images à l’appui.

Une terrasse panoramique vous attend au sommet pour une petite dégustation et une superbe vue sur Dublin.

8- Merrion Square

Merrion square est un joli square avec de belles demeures géorgiennes et des portes colorées. Il est connu pour avoir abrité en son sein de célèbres écrivains comme Yates ou Oscar Wilde. Un jardin se trouve non loin de là avec un charmant parc de jeux pour les enfants. Une statue colorée d’Oscar Wilde s’y trouve représentant l’écrivain assis nonchalamment sur un rocher. Une petite pose photo ?

Statue d'Oscar Wilde
Statue d’Oscar Wilde

9- Phoenix Park

Un immense parc de plus de 700 hectares ! Phoenix parc est d’abord un bois, un peu sauvage par endroits, on s’y rend pour une promenade bucolique ou un pique-nique mais surtout pour admirer la faune de la région faite principalement de daims et de cerfs.

Phoenix parc compte également un zoo qui enchantera les enfants. Le parc abrite plusieurs curiosités et demeures dont celle du président d’Irlande.

Le domaine est immense, attention donc à ne pas vous éloigner n’importe où surtout si la tombée de la nuit approche.

10- Wicklow et Glendalough

Si vous passez plus d’une journée à Dublin, prévoyez une petite escapade à Wicklow et Glendalough pour sentir le côté vert et sauvage de la verte Erin et tout ce qui fait son charme avec un grand C.

Le parc national de Wicklow est une pure merveille avec ses massifs montagneux, son vert profond, ses lacs et ses rivières, pour peu que vous soyez sensible au charme de dame nature, vous serez comblé.

Vous pouvez le visiter dans le cadre d’une excursion ou en louant une voiture pour l’explorer à votre propre rythme.

C’est un magnifique endroit pour faire des randonnées et découvrir le bonheur infini d’être sur les terres irlandaises avec cette aura et cette atmosphère magique qui leur est propre.

À Wicklow, certains endroits en particulier méritent le détour. A commencer par le fameux lac de Lough Tay, avec ses eaux sombres et sa petite plage de sable blanc qui n’est pas sans rappeler la forme d’une pinte de Guinness.

Lough Tay
Lough Tay

Ensuite, si vous avez aimé le film « PS. I love you« , il faudra vous arrêter le temps d’une petite pause photo auprès du pont ou Holly et Gerry se sont rencontrés.

Pont de PS I love you à Wicklow
Pont de PS I love you à Wicklow

Le monastère de Glendalough est lui aussi un incontournable dans la région avec ses demeures monastiques en pierre sèche qui datent du VIème siècle, sa tour ronde de 33 mètres et son cimetière. Une aura mystique plane sur l’endroit.

Glendalough
Glendalough

Et puis non loin de là vous avez des sentiers de randonnées balisés pour accéder à l’Upper Lake ou le Lower Lake où des paysages époustouflants vous attendent.

Wicklow
Wicklow
Wicklow
Wicklow

Toujours dans la région, il y a les fameux jardins de Powerscrout et leur cascade qui est la plus haute d’Irlande. Le domaine est magnifique et la cascade aussi.

Par contre, vous ne pourrez pas tout faire en une journée, il faudra certainement faire des choix, à moins de commencer la journée très tôt le matin.

En ce qui me concerne, la visite du parc national de Wicklow fut l’un de mes plus beaux souvenirs irlandais.

Dublin, vue sur le Ha'Penny bridge
Dublin, vue sur le Ha’Penny bridge

Dublin est une jolie ville à taille humaine, qui se visite en 2 à 3 jours je dirais. Sincèrement, je lui ai trouvé un certain charme mais ce ne fut pas un coup de cœur pour moi, surtout comparée au reste du pays dont je suis tombée profondément amoureuse. Donc, si vous arrivez en Irlande par sa capitale, ne vous y attardez pas énormément, filez voir l’Irlande la vraie, celle des plaines verdoyantes, des falaises et des villages colorés. Et pourquoi ne pas faire comme moi, et découvrir le pays le long de sa fabuleuse Wild Atlantic Way ?

L'auteur: Lamiae

Je suis une passionnée de mots, de voyages et de photographie. Ce mélange a donné naissance à ce blog. Je vous invite à partager avec moi mes passions et d'aller ensemble à la découverte de ce beau et vaste monde pour une petite dose d'émerveillement.
Laisser un Commentaire