Cascades de Krka
Carnets de voyages

3 semaines à la découverte de la Croatie

La première fois que j’ai pensé Croatie remonte à une époque bien lointaine. Tout a commencé avec une photo des magnifiques cascades de Plitvice qui m’a éblouie et je me suis promis qu’un jour j’irai les voir.

À cette époque, ce genre de destinations relevait beaucoup plus du rêve et de fantasmagories lointaines que d’une réalité tangible. Puis, un jour, des années plus tard, j’ai croisé le chemin d’une série culte qui a impacté toute une génération, Game of Thrones, dont une grande partie a été filmée en Croatie et dans la magnifique Dubrovnik. Le déclic était là, le moment était venu de plier bagage et de fouler le sol croate. Je vous emmène donc à l’aventure, de Zagreb à Dubrovnik, sur le chemin de cascades majestueuses et d’une nature sauvage à couper le souffle, au pays de l’ours brun, entre villes médiévales et îles enchanteresses mais aussi suivre les traces de Daenerys Targaryen et ses compagnons dans le royaume des 7 couronnes jusqu’aux portes de King’s Landing.

Dubrovnik
Dubrovnik

Zagreb, entre évasion urbaine et échos de l’Histoire

Notre périple a commencé à Zagreb, capitale de la Croatie. Nous avons apprécié nos déambulations dans le centre historique qui allie vieux bâtiments colorés et nouveau centre palpitant et branché où pullulent restaurants, boutiques et bars. Lors de notre visite, plusieurs bâtiments historiques étaient malheureusement en rénovation. Nous n’avons donc pas pu apprécier cet aspect de la ville. La célèbre Cathédrale de Zagreb en faisait partie.

Centre historique de Zagreb
Centre historique de Zagreb

Cependant, la ville porte encore les stigmates d’un passé douloureux, en témoigne l’état de plusieurs bâtiments et on sent tout de même que nous sommes loin du niveau d’autres capitales européennes. Le contraste est aussi frappant par rapport au reste de la Croatie que nous devions découvrir par la suite et notamment la magnifique côte dalmate.

Alors est ce que j’ai regretté d’avoir visité Zagreb ? Non, pas du tout. Elle fait partie de l’identité du pays et le but du voyage est de découvrir justement un pays réellement pas que l’image rutilante et aseptisée destinée aux touristes et à Instagram.

Est-ce une étape indispensable dans un voyage en Croatie ? Pas forcément si le temps vous est compté.

Street art à Zagreb
Street art à Zagreb

Lacs de Plitvice, de l’enchantement au fil de l’eau

Après Zagreb, il était temps de commencer l’aventure et cap vers le Rêve avec un grand R, vers les magnifiques lacs de Plitvice.

Nous avons pris un Airbnb dans les environs pour pouvoir être au parc de bonne heure. Autant vous dire que la campagne environnante à elle seule vaut le détour. Un sentiment d’une douceur paisible vous envahit d’emblée au contact de la nature. Ici le temps semble s’être arrêté, loin du rythme effréné des villes que nous connaissons dans notre quotidien de pauvres citadins. 🙂

Nous sommes arrivés au Parc national de Plitvice vers 8 heures du matin. Et croyez-moi le réveil à 6 heures du matin en valait largement la chandelle. D’abord, l’amoureuse de la lumière que je suis vous dira que rien ne vaut la douceur de la lumière matinale. Il y a une aura de douceur qui envahit les lieux et leur confère une magie extraordinaire. Ensuite, vous aurez l’occasion de vous balader tranquillement et de profiter des lieux avant que la foule ne s’agglutine.

Balade matinale à Plitvice
Balade matinale à Plitvice

Dès l’arrivée à Plitvice, si votre porte d’entrée est la 2, vous en prendrez d’entrée de jeu plein la vue avec la grande cascade dont le spectacle vous happe et vous fait comprendre que l’endroit tiendra bien toutes ses promesses.

Grandes cascades de Plitvice
Grandes cascades de Plitvice

Et des promesses il en a bien tenu. Nous avons adoré nous balader dans ce magnifique parc où nous avons passé une journée entière.

Les cascades y sont partout, des petites, des moyennes plus tumultueuses et puis des grandes majestueuses et torrentielles.

Ici, nous sommes au royaume de l’eau, car certes il y a celle qui rugit et gronde mais aussi celle qui est paisible comme un doux murmure, fait miroiter les rayons du soleil matinal et dont le vert turquoise est un pur ravissement pour les yeux.

Le parc est très bien aménagé pour accueillir les visiteurs, les sentiers de randonnées bien balisés et indiqués. Il en existe une multitude pour tous les niveaux d’autant plus que le parc est immense et peut même être visité en plusieurs jours.

Pour notre part, avec nos deux enfants de 4 et 9 ans, nous avons fait la randonnée C. Elle est très faisable même avec des enfants en bas âge, attention cependant aux pauses pipi. Les toilettes ne sont pas disponibles partout et si vous voulez éviter de vous retrouver avec un petit de 4 ans qui s’impatiente et qui répète à qui veut bien l’entendre « maman, je veux faire pipiii » comme une litanie, arrêtez-vous avec les petits à chaque fois que vous le pourrez.

Plitvice a été l’un de nos plus grands coups de cœur en Croatie avec sa végétation luxuriante et la nature sauvage qui y a gardé ses pleins droits. D’ailleurs, il y a des parties du parc où l’on peut même apercevoir des ours ou d’autres animaux sauvages.

Ce n’est donc vraiment pas une surprise qu’il fasse partie, à juste titre, du patrimoine mondial de l’Unesco.

Escapade éclair à Zadar

Après Plitvice, la seconde partie de notre voyage devait se déroulait en côte dalmate. Notre prochain arrêt devait donc se faire dans la région de Split.

Nous nous sommes d’abord arrêtés sur notre chemin à Zadar, le temps de quelques heures. Je ne pouvais me résoudre à ne pas visiter cette si jolie ville côtière connue notamment pour ses orgues marins.

Cette curiosité de la ville résulte tout simplement d’un système ingénieux qui fait qu’à chaque fois que les vagues viennent frôler le bord de la promenade, cela produit un son musical. C’est très agréable de s’asseoir donc sur la promenade en face de la mer et d’écouter cette douce mélodie.

Même si nous n’y sommes restés que très peu, j’ai beaucoup aimé Zadar avec son architecture élégante, ses vestiges romains, ses puits légendaires et son atmosphère tranquille et balnéaire.

Par ailleurs, Zadar peut être un point de chute sympathique en Dalmatie et un point de départ vers les célébrissimes îles de Kornati.

 

Split, là où l’ancien palais murmure à la mer

Dans la région de Split, nous avons logé à côté de Trogir (moins chère que Split). De là, nous n’avons pas manqué de rayonner dans la région pour explorer ce coin très riche de la Croatie.

D’abord, il y a la ville de Split, qui est pour moi un must see en Croatie. La ville est très jolie, de celles où on aime flâner et se perdre dans les ruelles mais où on est aussi transporté à une autre époque en visitant son centre historique.

J’y ai retrouvé un peu un air d’Italie avec tous ses vestiges romains d’une autre époque, son magnifique Palais de Dioclétien devant lequel sont postés des soldats romains, des petites représentations sont données devant son parvis en costume d’époque pour le plus grand bonheur des visiteurs.

À Split, on voyage clairement dans le temps mais aussi dans le monde de Game of Thrones si comme nous vous êtes fans.

Game Of Thrones
Game Of Thrones

Ici, ont été tournées plusieurs séquences de la série puisque la ville représente la cité de Meereen.

Split, c’est aussi sa jolie promenade au bord de la mer, ses restaurants pleins de vie, et puis de là, vous pouvez prendre plusieurs excursions dans les îles de la région, le choix est vaste.

Promenade de Split
Promenade de Split

Pour notre part, voyageant avec de jeunes enfants, nous avons préféré nous abstenir de prendre des excursions et de passer plutôt quelques jours dans les îles, préférant ainsi les découvrir à notre rythme et nous immerger dans leur atmosphère insulaire. Nous avons fait une exception cependant pour l’île de Hvar.

Dans cette région, je retiens en plus de Split, la ville médiévale de Trogir au charme indéniable, le parc national de Krka pour une escapade au vert dans une atmosphère plus intimiste que Plitvice mais tout aussi époustouflante, l’impressionnante forteresse de Klis avec sa vue panoramique sur la région ou encore Sibenik où trône la cathédrale Saint-Jacques qui n’est autre que la banque de fer de Braavos (les vrais savent 😉).

Pour l’anecdote, l’entrée de la forteresse de Klis est dans la série l’entrée de la ville de MeereenDaenerys est accueillie en triomphe par les esclaves.

Meereen
Meereen

Les îles de Croatie, entre charme insulaire et paradis vert

L’île de Hvar

De Split, nous avons pris le ferry pour aller passer une journée à Hvar.

Désignée souvent comme l’île des fêtards, je trouve qu’elle est beaucoup plus que cela, c’est une île bourrée de charme, nous avons adoré nous promener dans son centre-ville mais aussi profiter de ses jolies plages notamment la très belle plage de Dubovica mais attention elle se mérite, mettez de bonnes baskets pour faire le chemin qui y mène.

L’île de Korcula

L’étape suivante de notre voyage devait se dérouler principalement dans les îles. Nous tenions à passer quelques jours de sérénité au plus proche de la nature en profitant de jolies baignades et de purs moments de détente avec nos enfants.

Pour cela, nous avons mis le cap vers l’île de Korcula pour 3 jours, que nous avons appréciée pour son charme un peu sauvage et préservé.

La ville de Korcula qui porte le même nom que l’île, bien qu’elle soit petite, n’en est pas moins pétrie d’un charme à la fois insulaire et médiéval. Elle compte nombre de bonnes adresses où manger dont de nombreux restaurants étoilés, que ce soit en bord de mer où dans de jolies ruelles.

Korcula
Korcula

L’île de Mljet et son parc national

Nous sommes ensuite partis à l’île de Mljet où nous sommes restés 3 jours. Là, nous avons logé au cœur du Parc National de Mljet pour une immersion totale au vert.

Le parc est magnifique, ici le temps s’arrête, le rythme change, on fait de longues balades à pied ou en vélo, on pique une tête dans les magnifiques lacs salés du parc, on prend les bateaux électriques pour découvrir l’île au fil de l’eau. Et puis, il y a aussi le petit train si vous êtes fatigués qui vous fait découvrir l’île tranquillement sans que vous sollicitiez vos mollets.

Par ailleurs, le parc compte plusieurs sentiers de randonnées et tout y est bien renseigné, bien indiqué. Vos balades se feront au milieu de figuiers sauvages, d’oliviers, de pins et d’une multitude d’arbres de tous genres. Vous croiserez le chemin de plusieurs geckos d’une myriade de couleurs ce qui ne manque pas de ravir les jeunes enfants.

Le Parc National de Mljet a été l’un de nos grands coups de cœur de ce voyage.

Nous n’avons pas manqué également d’explorer l’île en dehors de son parc naturel et de profiter aussi de ses plages dont la plage de Saplunara qui est l’une des rares plages de sable en Croatie.

Avec Mljet, s’achevait notre escapade insulaire qui fut comme une parenthèse de quiétude durant notre périple en Croatie.

La dernière étape de notre voyage se déroulerait donc à Dubrovnik, la majestueuse citadelle des mers.

 

Dubrovnik, la magnifique perle de l’Adriatique

Il y a des croates qui vous diront peut-être que la ville est devenue trop chère, qu’il n’est pas forcément nécessaire de s’y rendre. Mais n’en déplaise à certains, Dubrovnik est bien La perle de l’Adriatique.

La ville est époustouflante, ses ruelles, son architecture, ses toits, son port, un bijou médiéval renversant de beauté.

Mon coup de cœur absolu a été de me balader sur ses remparts en fin de journée et d’observer le soleil couchant caresser de ses ultimes rayons les magnifiques toits de la ville. C’est la visite à ne rater sous aucun prétexte même si elle peut se révéler un peu exigeante physiquement.

À chaque fois au fil de la balade, la vue sur la ville ou sur la mer change et toutes les perspectives sont magnifiques à voir. Dubrovnik est extrêmement photogénique, c’est un paradis pour les amoureux de la photographie comme nous.

Et puis, mesdames et messieurs, vous êtes à King’s landing (Port-Réal) ! Vous admirez les mêmes toits que Tyrion Lannister et ses comparses depuis le château du royaume de Westeros.

Tyrion Lannister à Port Réal
Tyrion Lannister à Port Réal

Ne manquez pas également les marches où Cersei Lannister a fait sa fameuse walk of shame devant les badauds à Port-réal.

Walk of shame de Cersei
Walk of shame de Cersei

Ça en fait pas mal de références à Game Of Thrones mais que voulez-vous ? C’est le lot des fans passionnés ! 🙂

Enfin, une autre expérience sympathique à faire à Dubrovnik est de prendre le téléphérique pour une vue plongeante sur la ville. Cela a été notre façon de faire nos adieux émus à la ville mais aussi à la Croatie.

Vue sur Dubrovnik depuis le téléphérique
Vue sur Dubrovnik depuis le téléphérique

Ainsi s’achève donc ce périple de 3 semaines en Croatie. Ce fut un voyage très riche en paysages époustouflants avec les îles et îlots qui parsèment le pays, en expériences au plus proche de la nature sauvage du pays tantôt verte tantôt bleue entre parcs naturels, cascades, lacs ou plages et puis aussi des villes d’une saisissante beauté entre un passé médiéval omniprésent et charme balnéaire qui ne manquera pas de conquérir tout voyageur.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à découvrir d’autres carnets de voyages et d’autres destinations sur mon blog.

L'auteur: Lamiae

Je suis une passionnée de mots, de voyages et de photographie. Ce mélange a donné naissance à ce blog. Je vous invite à partager avec moi mes passions et d'aller ensemble à la découverte de ce beau et vaste monde pour une petite dose d'émerveillement.

2 Commentaires

  • Vous avez vraiment un don pour raconter vos voyages, et vous le faites d’une manière extraordinaire ! Grâce à vos récits, vous m’avez donné une immense envie de visiter la Croatie. Merci pour ce partage inspirant et continuez à nous faire rêver avec vos aventures !

  • Je suis soufflée par tes photos entre les eaux turquoise et les toits orange ! On dirait que ce pays offre un excellent mélange de belle nature et de villes splendides, il n’a pas volé sa réputation.

Laisser un Commentaire