La nature en blanc
Inspirations

Ifrane, la petite Suisse du Maroc

Le tourisme au Maroc est souvent associé – à tort – à la seule ville de Marrakech. Certes, la ville ocre présente un attrait indéniable mais le Maroc offre bien plus que cela. Aujourd’hui je ne vous parlerai ni de ses dunes de sables, ni de ses kilomètres de côtes qui bordent aussi bien l’atlantique que la Méditerranée, je vous parlerai d’une de ses jolies perles nichée dans ses régions montagneuses, la ville d’Ifrane.

Surnommée « la petite Suisse » du Maroc, en raison de l’architecture de ses maisons mais aussi de ses paysages neigeux en hiver, la ville d’Ifrane est de celles que l’on visite toute l’année. Perchée à 1713 mètres d’altitude dans le moyen Atlas, la ville ainsi que sa région offrent au visiteur un dépaysement naturel des plus beaux qui soient. La région compte de multiples lacs et sources d’eau comme celle de Vittel, Dayet Aoua, Dayet Hachlaf… Elle compte également la plus grande forêt de cèdre du bassin méditerranéen qui est aussi l’une des plus grandes au Monde. Cette forêt est le bercail du fameux « cèdre Gouraud » vieux de 800 ans.

Ifrane dans la neige
Ifrane dans la neige

Donc si vous êtes un(e) amoureux(se) de la nature, n’hésitez pas à visiter cette jolie ville. Elle pourrait être le point de départ de plusieurs excursions ou randonnées dans la région au printemps. Vous pouvez également faire du pédalo ou du Kayak dans ses lacs quand il fait beau.

Mais aujourd’hui, je veux vous parler d’un autre aspect de la ville d’Ifrane. Celui de la région en hiver, quand dame nature se drape dans son habit blanc immaculé, que les sommets comme les routes se couvrent, et que l’on n’aperçoit que de la blancheur à perte de vue. Les paysages deviennent spectaculaires, entre Ifrane, Azrou et la ville de Lhajeb, retenez votre souffle vous en aurez plein les yeux. Vous ressentirez à la fois que votre âme est celle d’un enfant émerveillé, d’un poète qui cherche ses mots pour décrire toute cette beauté et peut être aussi, comme moi, le photographe en vous cherchera à capter toutes ces lumières et à les figer éternellement.

Les amateurs des sports d’hiver pousseront jusqu’à la station de Michlifen, deuxième station de ski au Maroc pour s’en donner à cœur joie à la luge, au ski, etc. Je vous préviens, ne vous attendez pas à une station de ski aux normes internationales, mais allez-y plus pour vous amuser et pour la beauté des paysages, ils ne manqueront pas de vous subjuguer.

Sur la route entre Ifrane et Azrou, vous pourrez vous arrêter pour apercevoir des Macaques de Barbarie.

Mais surtout arrêtez-vous au gré de vos envies chaque fois que le spectacle de la nature vous interpellera, pour l’admirer ou la photographier parce que rien ne vaut un tel plaisir.

Je partage avec vous quelques photos que mon mari et moi avons prises lors de notre séjour, c’était aussi l’occasion pour nous de tester un nouvel objectif.

Nous photographions actuellement avec un Canon 7d, nous avons acquis le Sigma 17-50 mm F 2.8 pour Canon. A priori, nous en sommes assez satisfaits. Je vous laisse en juger 😉

Comment se rendre à la ville d’Ifrane ?

La ville se trouve à 207 km de la ville de Rabat (la capitale du Maroc). La meilleure façon de s’y rendre reste la voiture. Sinon vous pouvez opter pour l’autocar (celui de la compagnie de transport CTM) qui vous déposera dans la gare routière de la ville. Cette dernière ne possède pas de gare ferroviaire, donc si vous choisissez de venir en train, vous descendez dans la gare de la ville de Meknès ensuite vous prenez un bus, un taxi, ou une voiture de location pour vous rendre à Ifrane.

Conseil voyage Maroc:

Pour les personnes intéressées par un voyage au Maroc ou à partir de ce même pays, je vous recommande le site leguidedesvoyageurs.ma. Il est assez riche en informations et pourrait vous être utile quant à l’organisation de votre voyage.

L'auteur: Lamiae

Je suis une passionnée de mots, de voyages et de photographie. Ce mélange a donné naissance à ce blog. Je vous invite à partager avec moi mes passions et d'aller ensemble à la découverte de ce beau et vaste monde pour une petite dose d'émerveillement.

3 Commentaires

Laisser un Commentaire