Piazza della Signoria et Palazzo Vecchio
Carnets de voyages

Florence, le joyau de l’italie

Dans le récit de son séjour en Italie intitulé « Rome, Naples et Florence », Stendhal nous décrit ce qu’il ressentit après la visite de la basilique Santa Croce de Florence comme suit :

« J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les beaux-arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j’avais un battement de cœur… la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber. »

Ce sentiment d’exaltation et de très forte émotion suscité chez lui par la beauté de l’art à Florence porte depuis le nom de Syndrome de Stendhal ou Syndrome de Florence.

Ce qu’il décrit est exactement ce que j’ai ressenti au cours de ma première visite à Florence en me retrouvant dans la Piazza della Signoria (Place de la Seigneurie) où trône le Palazzo Vecchio, un fort mélange d’émotion et d’exaltation qui donne les larmes aux yeux devant tant de beauté.

Florence est un musée à ciel ouvert, l’incarnation de la renaissance dans toute sa splendeur, la capitale de l’art majestueux et grandiose des grands artistes italiens : Michel-Ange, Leonard de Vinci, Botticelli, Lippi…

Ponte Vecchio
Ponte Vecchio

Et puis déambuler dans le centre historique de la belle Florence est un voyage dans le temps, on oublie qu’on est dans les temps modernes pour se sentir happé dans une ambiance médiévale.

Ses ruelles pavées sont un bonheur pour les marcheurs et les amoureux. En flânant dans ces rues, on y découvre des marchands de plumes, d’encriers, de cire et de beau papier comme ceux d’antan. On trouve des tanneurs, des magasins de fine porcelaine, et plein de boutiques qui nous confortent dans cette ambiance venue d’un autre temps.

Et puis, il y a le célébrissime et beau Ponte Vecchio qui surplombe la rivière de l’Arno et relie la ville avec le quartier de l’Oltrarno.

Pour ma part, je fus absolument conquise et irrémédiablement amoureuse de cette ville qui, à ce jour, demeure non seulement ma ville préférée en Italie mais ma destination coup de cœur.

Que faire à Florence ?

C’est difficile de répondre brièvement à cette question parce qu’il y a énormément de choses à voir dans la capitale toscane.

Palazzo Vecchio - vue depuis la coupole du Duomo
Palazzo Vecchio – vue depuis la coupole du Duomo

D’abord, ce qu’il faut savoir, c’est que la ville se découvre en marchant parce que le centre historique regroupe tous les endroits phares à visiter. Et puis, c’est aussi la meilleure manière de partir à la rencontre de la ville et de s’imprégner de son âme.

Ensuite, l’incontournable Piazza della Signoria pour aller à la découverte du Palazzo Vecchio et de la galerie des offices. De cette visite, vous ne sortirez pas indemne, les plus beaux chefs d’œuvre de la renaissance y sont réunis. Admirez la splendide salle des cinq-cents du Palazzo Vecchio, et laissez-vous éblouir – entre autres – par « La Naissance de Vénus » et « Le Printemps » de Botticelli à la Galerie des offices.

On ne peut visiter Florence, sans se rendre à sa célèbre « Cathédrale Santa Maria del Fiore » plus connue

Duomo
Duomo

sous le nom de « Duomo », là on admire la prouesse architecturale de Brunelleschi dans la réalisation de la magnifique coupole de la cathédrale. Si vous êtes courageux, partez à l’ascension de ladite coupole, 463 marches vous attendent mais croyez-moi ça vaut la peine. Vous aurez non seulement l’occasion d’admirer la fresque de la coupole de près mais vous pourrez en plus jouir d’une vue splendide sur toute la ville.

Si vous êtes un inconditionnel de l’art, vous irez admirer le « David » de Michel Ange à la Galleria dell’Accademia de Florence, une reproduction réduite se trouve devant le Palazzo Vecchio mais l’œuvre originale est beaucoup plus impressionnante.

Vous pouvez également visiter la fameuse basilique Santa Croce qui réunit de belles œuvres mais aussi les sépultures d’illustres personnages comme Michel-Ange, Galilée ou Machiavel.

Santa Croce
Santa Croce

Rendez-vous au Ponte Vecchio en passant par l’extérieur de la galerie des offices. En arrivant dehors, levez les yeux pour admirer le corridor de Vasari qui relie le Palazzo Vecchio au Palazzo Pitti en passant par-dessus le Ponte Vecchio. Ce corridor est un passage couvert qui a été conçu par Vasari pour permettre le passage des Médicis* de façon protégée entre les deux palais. Le passage abrite des œuvres d’art mais il a été malheureusement fermé au public depuis quelques années.

Le Ponte Vecchio est l’emblème de Florence, celui que l’on retrouve dans toutes les représentations de la ville. C’est aussi son plus vieux pont et il a la particularité d’être couvert. Il est connu pour ses couleurs et sa galerie marchande.

En le traversant, vous vous retrouverez de l’autre côté de l’Arno. Profitez-en pour découvrir le quartier Oltrarno et peut être programmer une visite au Palazzo Pitti et à ses jardins de Boboli. Sincèrement, ces jardins dont j’ai souvent lu les louanges dans des livres ou ailleurs ne m’ont pas beaucoup impressionnée, je vous préviens pour que vous ne soyez pas déçus comme je l’ai été 😉

Coucher de soleil sur Ponte Vecchio
Coucher de soleil sur Ponte Vecchio

J’en viens à un must à faire à Florence. Dans le quartier de l’Oltrarno, poussez jusqu’à la Piazzale Michelangelo, là on s’assoit et on admire le majestueux panorama de la ville et ses ponts. A faire de préférence en fin de journée pour y admirer le soleil changer de couleur avant de jeter ses dernières lueurs flamboyantes sur la ville et le Ponte Vecchio. Ce spectacle est l’un de mes meilleurs souvenirs florentins, il fut magique, romantique et spectaculaire.

Vue depuis la Piazzale Michelangelo
Vue depuis la Piazzale Michelangelo

Florence est une ville magnifique à voir et à revoir. Elle se découvre certes par ses bâtiments et œuvres d’art grandioses mais aussi aux dédales de ses ruelles, n’hésitez pas à laisser vos pas vous guider au gré de vos envies, vous pourriez découvrir d’agréables surprises.

Et puis n’oublions pas une mention spéciale pour la très délicieuse cuisine italienne, les magnifiques glaces artisanales et l’ambiance chaleureuse et bon enfant des italiens.

Florence est merveilleuse, mais elle n’est pas la seule splendeur de la Toscane, je vous parlerai de mes recommandations et des meilleurs plans à faire dans la région, mais nous laisserons cela pour un autre article 😉

 

PS 1: Je vous invite à lire « Inferno » de Dan Brown si vous êtes fan du genre, pour une description détaillée des splendeurs de Florence à travers les pages d’un livre.

PS 2: Pour ce voyage, je n’avais pas encore de réflex, les photos ont été prises par un simple compact et zéro notions en photographie donc excusez la qualité 🙂

 

*Les Médicis sont une famille de banquiers, riches et puissants qui ont gouverné la ville pendant des décennies en lui insufflant richesse et magnificence et dont on retrouve les traces partout dans la cité. Ils furent de grands mécènes de l’art.

L'auteur: Lamiae

Je suis une passionnée de mots, de voyages et de photographie. Ce mélange a donné naissance à ce blog. Je vous invite à partager avec moi mes passions et d'aller ensemble à la découverte de ce beau et vaste monde pour une petite dose d'émerveillement.
Laisser un Commentaire